HomePage
e-mail

Vos Commentaires
Copyrights®

Graphics Farm

"Les vins de Basilicate"

Les œnologues les reconnaissent et les apprécient


Trois éléments naturels se sont rencontrés pour donner naissance de manière unique et harmonieuse aux vins de la Basilicate.
Le sol volcanique et fertile qui s’étire depuis le mont Vulture jusqu’à Acerenza.
L’exposition prolongée au chaud soleil du sud.
Un air pur, à travers les collines éloignées des installations industrielles.
Un quatrième facteur vient s’ajouter, et c’est bien sûr la main de l’homme : la culture de la vigne est ainsi traditionnellement guidée et maîtrisée, aujourd’hui comme hier.
Ça c’est le pays de l’Aglianico, cépage connu et apprécié depuis le temps de la Grande-Grèce (le nom actuel est la dérivation grecque d'« hellénique », son nom d’origine.
La région de production couvre une zone de presque 5000 hectares, donnant une préférence qu sol volcanique à des hauteurs entre 300 et 500 mètres. Toutefois, en vertu de la germination tardive des raisins, le cépage « Aglianico » évite les gelées et accepte aussi des hauteurs de 700/800 mètres ainsi que le fond des vallées.
Depuis 1971, l’Aglianico est un vin DOC (Appelation d’Origine Contrôlée). Au-delà des qualifications demandées par la législation, l’Aglianico est immédiatement apprécié pour sa couleur rouge intense plus ou moins brillante, avec des éclats orangés dus au vieillissement. Par l’odeur vineuse, et son parfum délicat. Par sa saveur parfaitement sèche, mais fraîche et avec le temps toujours plus veloutée. Par son degré d’alcool jamais inférieur à 11,5. En somme, une composition équilibrée et harmonieuse qui caractérise les vins de qualité supérieure. À maturation complète, il est parmi les meilleurs vins que l’œnologie puisse nous offrir.
Mais ce n’est pas tout. Du même cépage descend une gamme de vins blancs, rouges et roses qui représente très bien la réalité des vins de la Basilicate : le Chiaro di Acerenza, le Brut Bianco ou le Dry Rosso ainsi que d’autres vins forts provenant de sélections exclusives. Les œnologues les reconnaissent et les apprécient, le grand marché les aime et les préfère.